« Les inséparables » de Simone de Beauvoir, une esquisse des Mémoires

"Les inséparables", un texte court, autobiographique, un roman posthume de Simone de Beauvoir, écrit en 1954, l'année du roman "Les mandarins" couronné du prix Goncourt. "Les inséparables" est un court roman de Simone de Beauvoir, publié aux éditions de l'Herne explorant l'amitié entre Zaza et Simone, "première aventure du coeur". Cette amitié sera pour Simone … Lire la suite « Les inséparables » de Simone de Beauvoir, une esquisse des Mémoires

« Le cœur synthétique » de Chloé Delaume. Adélaïde, 46 ans, un chat et des Springles

Expé ou pas expé ? That is the question ! Chloé Delaume, on la connait surtout comme l'autrice exploratrice de jeux littéraires, l'adepte de littérature expérimentale et de titres de romans comme je les aime. Néanmoins, dans son dernier roman "Un coeur synthétique", la question est posée l'air de rien à la page 113 : … Lire la suite « Le cœur synthétique » de Chloé Delaume. Adélaïde, 46 ans, un chat et des Springles

Louise Adèle, blog littéraire et culturel

Billet d’humeur, confinement Acte 2, le prix Médicis 2020 pour Chloé Delaume, et moi et moi et moi

Confinement Acte 2 On prend (presque) les mêmes et on recommence. À chaque confinement ses Coronastars; à Marseille le Docteur Fouché, une version un peu plus jeune et plus hype du Docteur Raoult et qui du coup lui chipe la vedette, appelle au "stop à la tyrannie sanitaire !". Les commerces de proximité tentent tout … Lire la suite Billet d’humeur, confinement Acte 2, le prix Médicis 2020 pour Chloé Delaume, et moi et moi et moi

« Un hiver à Wuhan », d’Alexandre Labruffe, le Gotham City chinois

Une année après ses Chroniques d'une station-service, Alexandre Labruffe revient de Wuhan avec un court récit fragmenté de ses séjours dans cette ville à la notoriété désormais virale. Alexandre Labruffe, c'est l'un de mes chouchous du moment. Dans Un hiver à Wuhan, publié aux éditions Verticales, je retrouve l'anti-héros, sympa et qui l'air de rien, … Lire la suite « Un hiver à Wuhan », d’Alexandre Labruffe, le Gotham City chinois