Mélo, une veille de 1er mai

Je poursuis mon exploration du catalogue des éditions Verticales. Après BettieBook, lecture déstabilisante - mais lecture coup de cœur - m'ayant permis de découvrir la plume audacieuse et satirique de Frédéric Ciriez, je termine Mélo du même auteur. Si la lecture de BettieBook m'avait fort déconcertée, l'univers et les personnages que le roman décrivait m'étaient … Lire la suite Mélo, une veille de 1er mai

PAL blanche…

On évoque souvent l'angoisse de la page blanche. Ce blocage face au vide de l'écran ou du cahier, dont la responsabilité de le combler par des mots, une histoire inventée par nous, sortie de notre imagination, issue de notre inspiration, nous incombe car un jour, allez savoir pourquoi, on a décrété qu'on "voulait écrire". J'ai … Lire la suite PAL blanche…

« Pour en finir avec mon sofa », Joli titre, se dit-elle

Son père aurait bien aimé qu'elle devienne prof de français. Sa mère lui a transmis ses insomnies. Ils ne l'ont jamais inscrite au conservatoire pour qu'elle apprenne à jouer du piano. Elle est super nulle au Scrabble. Pendant le tournage de "Sofa", elle aurait bien aimé qu'on l'appelle Villo plutôt qu'Hélèna... L'encombrant sofa se promène … Lire la suite « Pour en finir avec mon sofa », Joli titre, se dit-elle

BettieBook, espace de félicité 2.0.

Je vous parle aujourd’hui d’une lecture déconcertante : « BettieBook » de Frédéric Ciriez. C’est intentionnellement que j’ai laissé reposer le livre un moment avant de tenter d’en extraire un avis intelligible. Car ce roman, je le classe dans la catégorie des curiosités suscitant chez moi une alternance de « c’est quoi cet objet littéraire … Lire la suite BettieBook, espace de félicité 2.0.