Entre deux rentrées littéraires, on lit quoi ?

Entre deux rentrées littéraires, on lit ce qu’il nous plait ! On sort éventuellement de sa zone de confort, on explore, on s’extrait de son embourgeoisement littéraire pour aller lire des auteurs plus populaires. Ou au contraire, on va chercher les grands noms de la littérature ou les œuvres réputées difficiles d’accès, dont on fait une … Lire la suite Entre deux rentrées littéraires, on lit quoi ?

« Ma cruauté » de François Bégaudeau, ou l’art englouti.

Ma cruauté débute ainsi : « Pour éclairer le cadavre que je te livre ce soir, Juliette, je dois reparler du rire. ». Cet incipit irruptif est annonciateur du procédé choisi par l’auteur, et moi j’ai pensé au Jean-Baptiste Clamence de La Chute d’Albert Camus. Notons dans l’incipit de Ma cruauté, le clin d’œil à l’ouverture d’un autre … Lire la suite « Ma cruauté » de François Bégaudeau, ou l’art englouti.

Mes sept choix de la rentrée littéraire automne 2021

C’est la rentrée littéraire, une cuvée qui je dois l’avouer, n’a suscité de prime abord qu’un engouement modéré de ma part. Si habituellement je dresse assez vite ma liste, pour cette saison j’ai eu plus de mal à l’établir. Un peu marre des lectures déceptives et des romans encensés pour des raisons qui m’échappent. Sortir … Lire la suite Mes sept choix de la rentrée littéraire automne 2021

« récits B » de Frédéric Ciriez, ça tourne, ça tourne ! And again and again.

« Un rond-point peut-il être carré ? » Voilà comme un clin d’œil à Eugène Ionesco *. Et dans les treize textes réunis dans « récits B » - comme dans la plupart des romans que j’ai pu lire de l’auteur - on cligne souvent des yeux. Claude Simon, Cesare Pavese, Frantz Fanon, Nicolas Cirier, François Blondel, Le Corbusier, il … Lire la suite « récits B » de Frédéric Ciriez, ça tourne, ça tourne ! And again and again.