Con fuoco, « Ça raconte Sarah »

On écrit le roman qu'on aurait aimé lire, paraît-il. ... voilà une phrase qui ne tient nullement la route dans mon cas. Car tous les romans que je rêve de lire sont déjà écrits. Écrits et publiés aux Éditions de Minuit. Pour cette rentrée littéraire de septembre, une primo-romancière a le privilège de pénétrer l'antre … Lire la suite Con fuoco, « Ça raconte Sarah »

Ma petite rentrée littéraire

J'hésite toujours à suivre le mouvement, à me laisser malgré tout influencer par le vent qui souffle autour de la rentrée littéraire et qui prédestine déjà au podium des ventes et des prix littéraires, une brochette de maximum trente romans de la rentrée, sur les 567 qui sont par exemple publiés pour cette rentrée d'automne. … Lire la suite Ma petite rentrée littéraire

Ne mange pas le coeur… « Mort d’un cheval dans les bras de sa mère » de Jane Sautière

"N'importe quel enfant s'émerveille de croiser un animal. Dans la forte charge de la découverte du monde, la place que l'animal occupe est la plus vaste." Croire que les fleurs sont habitées par des fées, conserver cette croyance à l'âge adulte, être cheval galopant, sentir l'herbe humide, libre, un chien comme un frère, des arbres amis, … Lire la suite Ne mange pas le coeur… « Mort d’un cheval dans les bras de sa mère » de Jane Sautière

« Je suis capable de tout », un Scary Book à la fragrance « Flower ».

Comme chaque début d'été, je me retire des sollicitations de la vie matérielle et embarque pour l'île des Embiez, avec dans mes bagages quelques t-shirts, autant de shorts en jean et ma pile de romans. Pour les tenues vestimentaires, c'est assez clair et contextuel. Concernant la pile de romans à emporter, le choix est plus … Lire la suite « Je suis capable de tout », un Scary Book à la fragrance « Flower ».

« Stayin’ Alive », le slow est mort, mais pas le disco.

J'adresse mes remerciements aux Éditions Erick Bonnier pour cette lecture. Robin, le narrateur, est né un 13 décembre 1977, jour de la sortie du tube mondial Stayin' Alive. Il écrit n'avoir jamais été un enfant "J'ai eu de la gravité à l'âge de l'insouciance et je suis devenu léger lorsque les autres sont devenus sérieux." … Lire la suite « Stayin’ Alive », le slow est mort, mais pas le disco.

Avoir vingt ans, avoir quarante ans. « La fille à la voiture rouge »

Observer, analyser et écrire l'amour, entreprise difficile et périlleuse. S'y sont penchés, écrivains de tous courants littéraires, écrivants du dimanche, adolescents écorchés vifs, amoureux déchus, adeptes du journal intime, etc. La liste, tout comme l'exploration de cet éternel thème, est sans fin. Pour autant, peu réussissent avec autant d'acuité que Philippe Vilain, à capturer et … Lire la suite Avoir vingt ans, avoir quarante ans. « La fille à la voiture rouge »