Cher lecteur

La tendance de la rentrée littéraire est à l’épistolaire. J’ai cherché une rime en -ard pour le titre de ce billet, mais force est de constater qu’aucun qualificatif n’a trouvé ma faveur. Aussi le minimalisme, par définition non inclusif, a-t-il supplanté la tentation du buzz furtif. Me voilà donc, studieuse, installée à la salle d’étude … Lire la suite Cher lecteur