« Les démons », une Dolce Vita de Simon Liberati

Cela commence à Fontainebleau, dans un étroit château, Les Rochers. Les premières lignes du roman me donnent envie d'enfiler ma robe couleur de Lune et d'empourprer mon salon d'une lumière voilée de chandeliers. Je m'attends à voir apparaitre les vampires Stefan et Damon  dans ce décor que j'imagine proche de celui de la maison des … Lire la suite « Les démons », une Dolce Vita de Simon Liberati