Summer mood, Sea, Vax and Sun

Cruel Summer

En harmonie avec l’actualité estivale musclée, le Woody Allen de Montmartre a posté le clip « Cruel Summer » des Bananarama. Je leur laisse la salopette années 80, mais il me prend soudainement l’envie de porter des sweat-shirts. Et depuis deux jours, le clip ayant produit sur ma personne un effet proustien, je chantonne ce refrain. Ma playlist fait un peu la tronche de ce coup de vieux non consenti. Qui d’autre se souvenait de ce morceau planqué dans les abysses de ma mémoire musicale ? Adolescente, je chantais tout par cœur, « Cruel Summer » fait partie du pack. Je m’interroge. Ma mémoire était-elle plus vive quand l’acné juvénile me draguait ou y avait-il plus d’espace disponible dans mon disque dur biologique qu’à présent ? 

Foire d’empoigne

Cette histoire de passe sanitaire imposé en plein milieu de l’été a déclenché une foire d’empoigne sur les réseaux sociaux. En réaction, le vernis à ongles rouge corail sur mes orteils a commencé à s’écailler de manière prématurée, … à moins que cela ne soit un effet secondaire de l’ARN messager. Les plus virulents antivax sont allés jusqu’à afficher leur résolution de boycott des lieux exigeant le passe sanitaire. Je n’ai pas très bien compris le raisonnement mathématique y relatif, mais comme l’été est toujours un moment où je me pose pour réfléchir, prendre du recul, voyez-vous, après mûre réflexion, j’ai décidé de boycotter une nuit d’amour avec Brad Pitt.

Sur mon fil d’actualité

Je pensais que tout ce bazar allait stimuler mes intentions d’opérer une détox digitale. Que nenni. Comme le dit la chanson, c’est un cruel été et faut se rendre à l’évidence, je suis intoxiquée. Pire que tout, ma situation s’aggrave, je commente même les posts. Alors attention, quand je dis que je commente, je ne parle pas d’un GIF de petit nounours tout mignon qui envoie des bisous. Non, non, je les travaille mes commentaires les amis ! J’y mets de l’esprit, du contenu, des références, histoire de maintenir un niveau quoi ! Je cultive l’esthétique du commentaire. Je vous l’avais bien dit dans mon billet précédent, l’été je deviens conne Summer mood, C’est l’été, je deviens conne. Il ne reste qu’à espérer que tout cela me passe avant la rentrée. À moins que tout compte fait … il ne s’agisse vraiment d’effets secondaires de l’ARN messager 😉

Hey Brad, attends-moi, j’arrive ! Finalement, j’ai changé d’avis !!!

2 réflexions sur “Summer mood, Sea, Vax and Sun

  1. Ju dit :

    Superbe plume, vraiment un super boulot. Passionant 🙂 hésites pas à venir faire un tour sur mon site Intel-blog.fr et à t’abonner si ça te plaît 😀

    J'aime

Les commentaires sont fermés.