Billet d’humeur, Beach

N’en déplaise à Télérama qui déconseille l’expérience et s’apprête probablement à me rayer de la liste de ses abonnés, cette semaine, j’ai virtuellement enfilé mon maillot de bain, mis à jour ma playlist et suis partie pour la saison 2 de la série Summertime sur Netflix. Je vous l’accorde, le scénario n’est pas folichon, et au joli mais lisse minois des protagonistes, on préfère le jeu d’acteur plus incarné des seconds rôles. Mais Summertime, c’est une bande d’ados italiens sympa, ça se passe à Cesenatico, au bord de l’Adriatique, là où je suis allée en colo gamine, ça sent la crème solaire et les longues soirées, le café italien et le plastique des bouées gonflables. Alors cette semaine, ma culture générale prend des vacances et devant ma tablette, je savoure sans complexe cet avant-goût d’été.

Plus près de chez moi, dans le Var, se situe Sanary-sur-Mer. C’est là que Clara Luciani a tourné le clip de son dernier single « Le reste ». Un clip aux couleurs acidulées qui s’accordent avec la basse disco de son morceau. Moi aussi, j’ai envie d’enfiler un chemiser turquoise, de danser dans une paillote de plage ou devant un cinéma vintage, de me faire une frange – ça c’est bon, j’en porte une depuis toujours – d’entendre le clapotis des vagues en buvant une boisson d’été.

Ça sent l’été, ma playlist a changé, je trouve que mes pulls prennent trop de place dans mon armoire, mes vestes tailleur sont allées se rafraichir au pressing et je commence à évaluer le degré de gravité de la masse graisseuse sur mes cuisses. Ça sent l’été, les moustiques rappliquent, surtout sur moi, je trie et allège mon intérieur, j’analyse moins, je croque des fraises et du melon, je me demande où j’ai bien pu flanquer mon short en jean préféré.

Je range ma partoche de Frédéric Chopin et chante du Calvin Harris à tue-tête When I met you in the summer ! To my heartbeat’s sound !

Je sais, ça ne durera pas, dans même pas trois mois, je serai la fille en quête des romans intellos de la rentée littéraire, ne jurerai que par « Huit et demi » de Fellini, foncerai sur ma boite aux lettres pour récupérer mon Télérama de la semaine et sur mon blog, je remettrai du noir et blanc…

Mais ces quelques semaines d’humeur turquoise, je me les garde ! Pas vous ?

2 réflexions sur “Billet d’humeur, Beach

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.